30 juin 2013

Des moments calmes, et d'autres beaucoup moins : une semaine mouvementée!

Voici l'article que j'avais commencé à écrire la semaine dernière, désolée mais il n'y a pas beaucoup de photos et beaucoup de textes...

"Cette semaine, comment dire...y a eu des petits événements plutôt inattendus!

 

Lundi 17 juin

Ca a commencé déjà lundi par le boulot. Je suis donc toujours dans le risque chimique, et je dois toujours rencontrer les responsables de chaque service. Mon tuteur, Florian, n'est presque jamais là, donc j'ai fini par me rendre à l'évidence (c'est pas facile!^^) : je dois organiser les réunions seule. Je vais donc lundi après-midi en vadrouille dans l'usine afin de mettre la main sur ceux que je cherche. Florian n'est pas la, je n'ai ni téléphone ni adresse mail, le cache cache commence donc!

Je me rends tout d'abord au coeur de l'usine, là ou j'ai le plus de chance de tomber sur les responsables de l'extraction. J'emprunte un escalier, puis un autre, tourne, encore des escaliers et j'arrive à la salle de contrôles. Je demande à plusieurs ouvriers ou je pourrais trouver Monsieur O. et je finis enfin par l'atteindre. Je me présente, lui me dit "oui, mais je vous ai déjà vu!" moi "oups, première boulette, je ne l'ai pas reconnu du tout...." bref, je lui explique, je marchande, et j'obtiens un rdv "rapide et bref" le lendemain pour 10h. Je repars la fleur au fusil, ça c'est fait.

Je me dirige donc à présent vers les ateliers afin de "coincer" les mécaniciens. Je trouve, à mon grand bonheur, un des 3 responsables devant le magasin et c'est chouette parce que les ateliers, c'est...plein de mecs et un peu intimidant! Je papote (je connais un peu mieux celui la) et grâce à ma technique imparable du blabla, j'obtiens un rdv le lendemain matin à 11h, avec les 3 respo. Je suis plutôt contente car Florian est justement "disponible" demain matin donc il pourra peut-être être là.

Pour finir, je décide de retourner voir les chaudronniers, histoire d'en rajouter une couche par rapport à la semaine dernière et obtenir des boites vides d'électrodes avec les références et les fabricants. Je (re)monte à l'ASS (=Atelier des Sucres Spéciaux, le Roux, le Blond de Roux, le Roux de Roux...) mais là personne. Bon, tant pis, j'ai quand même bien avancé pour cet aprèm. Je commence à redescendre et je crois avec une grosse chance un des 3 respo chaudronnerie. Je lui demande ce dont j'ai besoin, il y pense, mais y a beaucoup de choses en ce moment, pas de souci, de toute façon, je suis là pour 3 mois. Je rentre au bureau et 30min plus tard, un autre respo chaudronnerie débarque dans mon bureau avec les bras chargés de boîte et d'étiquettes en carton découpées!! Je sais pas si à force de les faire chier, ça a marché mais en tous cas, le résultat est là ^^

Fin de la journée, je suis TRES satisfaite, je laisse un mot à Florian pour lui expliquer les rdv du lendemain.

 

Mardi 18 juin

Je suis donc toute pimpante ce matin, prête et dispo pour mes 2 réunions. J'arrive à 8h et continue mon boulot de d'habitude. 9h passe, Florian m'annonce que Monsieur O. vient d'annuler le premier rdv, ils sont en train de remonter un pont roulant, pas le temps pour la stagiaire. Bref, premier échec. Je me démonte pas pour autant, quand vient 11h, j'enfile mes chaussures de sécu, la veste de chantier, j'attrape mon casque au vol et me voilà partie pour les ateliers. Au loin, j'aperçois du monde. Et plus je m'approche, plus c'est la fourmilière. Je croise Monsieur P. qui me lance "j'espère que tu viens pas pour nous, on a vraiment pas le temps la!" et me plante. Bon......Je réussis quand même à lui arracher à son retour que le lendemain (mercredi), leurs ouvriers sont en formation donc ils seront un peu plus dispo. OK... Je crois qu'il va me falloir du courage!

Le soir en partant, je monte dans ma voiture garée sur le parking du personnel. Je dessere le frein à main et même pas le temps de faire ouf, "boum!" la roue avant gauche de ma voiture tombe dans un trou...en fait, pour ceux qui ne savent pas, à la Réunion, à cause des fortes pluies, les bas côtés de toutes les routes ne sont pas comme en métropole mais il y a des fossés assez impressionnants qui donne directement après la route. Bon comme mon explication est plus que farfelue, je vous ai pris une photo de la route en bas de chez moi, comme ça peut-être que vous comprendrez un peu mieux!

 

P1140432

et sur les parkings, c'est la même chose pour les plaques d'égout, elles sont entourées par des trous. Et c'est dans un trou comme ça que la roue de ma voiture est tombée...j'essaye donc d'en sortir, impossible, ça patine vu que la roue est complètement enfoncée. Je descends, avise une copine sur le parking, lui demande de l'aide (je sais pas pourquoi d'ailleurs parce que c'est pas elle qui allait m'aider à la sortir ^^) et au final, un attroupement se fait autour de ma voiture (car il est 16h15 = l'heure de départ des ouvriers) et une vingtaine de mes soulèvent ma voiture et la sorte du trou en un tournemain. Et j'ai pu repartir tranquillement après quelques émotions!! ^^

 

Mercredi 19 juin

 Plutôt que de me laisser devancer à chaque fois par les problèmes, je décide ce matin de prendre le taureau par les cornes! Donc ce matin la, il est 8h30, et malgré le fait que les mécaniciens s'attendent à me voir à 10h, je décide d'y aller tout de suite. J'arrive la-bas "mais tu devais pas venir à 10h plutot?" moi "et pourquoi pas maintenant?vous êtes pas occupés la?" un deuxième arrive "elle a raison, si on la fait pas maintenant cette réunion, on la fera jamais!". Et nous voilà partis dans les bureaux à l'étage du dessus (je visite au passage) En rentrant, j'ai droit à des "je m'appelle Emilie jolie..." oui parce que sur nos casques il y a nos noms et moi ils m'ont juste marqué Emilie...bref, on commence à parler choses sérieuse, autrement dit produits chimiques. Et c'est parti pour dresser la liste des huiles, graisses, dégraissants, dégrippants, dégoudronnants (si si!!) qu'ils utilisent. Ca fuse, moi j'écris, je comprends parfois la moitié, je note certaines références...20min plus tard, je remercie les 3 reponsables de m'avoir accordé du temps et je retourne aux bureaux.

 

Jeudi 20 juin

Je vais pas vous raconter la suite en détails mais les responsables de l'extraction m'ont posé des lapins plusieurs fois de suite d'où une pointe de découragement dans mon travail. En gros j'avance mais c'est toujours en dent de scie, des moments de gros rush et d'autres de calme plat...

 

Vendredi 21 juin

Ajourd'hui je réussis (enfin!!) à rencontrer un responsable (sur 2) de l'extraction et il prend vraiment le temps de m'expliquer, s'installle au bureau pour prendre la liste des produits utilisés dans l'usine et me détailler ceux utilisés dans son atelier. Bref, ça avance encore un peu mais c'est laborieux!

Le soir, comme c'est la fête de la musique, ma coloc Cécile me propose d'aller écouter des groupes dans Saint-Denis. J'accepte et on part avec Mathilde, une voisine de la coloc d'à côté. On arrive à Saint-Denis, et on va directement à un bar appelé le Zanzibar ou il y a une scène avec un groupe irlandais qui a une sacrée patate! On reste là pendant un grand moment, les gens dansent, on mange une galette bretonne, très bonne ambiance. Puis on rejoint Magalie, une copine de Mathilde, et on se balade partout en ville ou il y a vraiment des très bonnes musiques. Ensuite, on va aux Récréateurs (bar-boîte), c'est bondé mais sympa. On finit par aller voir si il ya qq chose au Potiron (un autre bar) puis on décide de rentrer. C'est moi qui fait Sam et on arrive à la case il est bien 2h.

Photo-0720

Le margouillat des Récréateurs

 

Le lendemain, lever à 9h car aujourd'hui samedi je rends ma voiture de location. Je vais faire le plein et à 10h30 me voilà à l'aéroport de Saint-Denis (qui est en fait plus sur Sainte-Clothilde/ Sainte Marie). On fait un (rapide) état des lieux, tout se passe bien (mon épisode avec ma roue n'a pas fait de dégat) et 15min plus tard je ressors de la location. 10min plus tard, la famille d'Eloïse vient me récupérer, on va faire qq courses à Sainte Marie puis on revient chez eux. On discute un peu et je repars avec une de leur voiture qu'ils me prêtent. Je passe l'aprèm' avec mes colocs, je me repose, je dors un peu.

Dimanche matin, mon téléphone sonne à 11h, (oui je fais ma première "grasse mat" depuis que je suis arrivée!) c'est Cécile, elle est sortie hier soir et n'a pas de bus pour rentrer. Je m'habille déjeune vite fait et pars à Sainte-Marie centre ou je la récupère. Pour me remercier, on s'arrête dur la route et elle achète un poulet grillé pour midi. On rentre, on mange (trop bon!!) et on passe l'aprèm tous les 5 à ranger, nettoyer et jardiner.

Posté par Lili OftheValley à 11:38 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Des moments calmes, et d'autres beaucoup moins : une semaine mouvementée!

    Merci Milie pour ces nouvelles news. Je vois que ça n'avance pas toujours comme tu le voudrais au boulot... Courage ! la protection n'a pas l'air d'être une priorité... et puis avec le rush de la récolte ça ne va peut être pas s'arranger...
    Je vois aussi qu'il y a beaucoup de stagiaires, ça fait beaucoup de monde à s'occuper et pas sûr qu'ils aient bien intégré le temps nécessaire dans leur planning ! Mais d'un autre côté ça vous fait une bonne ambiance et de bons moments !
    Ici tout va bien, gros bisoux

    Posté par bibi, 30 juin 2013 à 16:15 | | Répondre
  • Ca ne se passe pas toujours comme prévu ! Mais ca finit toujours par s'arranger...
    D'après ce que je comprends la campagne a démarré ? Pas trop de d'accidents ?
    Bisous

    Posté par Papa, 30 juin 2013 à 21:40 | | Répondre
  • Ca y est, j'ai enfin fait un point avec mon tuteur et ça avance! Je sais enfin la direction exacte qu'il veut que je prenne don c'est cool =)
    la campagne n'a pas démarré non, elle devait commencer le 1er puis le 10 et elle commencera vraisemblablement le 15 juillet...le nord et l'est sont censés commencer avant les sucreries du sud mais cette année, tout le monde commencera en même temps, on a vraiment trop de retard ici...
    sinon il y a encore eu un départ de feu l'autre jour, un peu plus sérieux cette fois ci car l'alarme s'est déclenchée mais bon rien de bien grave non plus. L'accueil des saisonniers a été fait vendredi, ils étaient super nombreux, donc eux commenceront à travailler quand la campagne démarrera et ce pour 6 mois. Voilà pour plus d'explications ^^

    Posté par Lili OftheValley, 01 juillet 2013 à 18:37 | | Répondre
  • Pourquoi tu te gares à proximité d'un trou ?

    Posté par Le rider fou, 14 juillet 2013 à 14:12 | | Répondre
Nouveau commentaire